À Hollywood, la vaccination pourra être obligatoire sur les plateaux de tournage

Les producteurs pourront demander aux acteurs et à certains membres de l’équipe de recevoir les doses contre le Covid, révèle un accord signé par les syndicats.

Les plus grandes célébrités d’Hollywood pourront désormais être contraintes de se faire piquer le bras. Les producteurs vont avoir la possibilité de rendre la vaccination obligatoire sur les plateaux de tournage de cinéma et de télévision, en vertu d’un accord signé lundi entre plusieurs syndicats et l’Alliance des producteurs de cinéma et de télévision révélé par le site Deadline.

Les producteurs pourront ainsi demander la vaccination à tous les travailleurs de la «zone A», c’est-à-dire l’espace où évoluent les acteurs et toutes les équipes qui se trouvent à proximité de ces derniers. Une zone de tournage où il est donc souvent difficile de respecter les distances de sécurité et le port du masque. Toutefois, l’accord précise que les personnes vaccinées bénéficieront d’un allègement des protocoles sanitaires actuels, notamment en ce qui concerne le port du masque. En parallèle, des ajustements sur la fréquence des tests Covid sont prévus, dans les zones de tournage où le taux d’incidence reste très faible, notamment au Canada.

Il s’agit de la troisième modification de cet accord pris entre syndicats et alliance des producteurs, signé pour la première fois en septembre dernier. L’accord avait été prolongé une première fois en avril, puis une deuxième fois en juin. Cette fois, la nouvelle version avec l’ajout de l’obligation vaccinale devrait être en vigueur jusqu’au 30 septembre. Une décision que les signataires applaudissent, expliquant dans un communiqué que «les protocoles ont entraîné un rebond réussi de la production cinématographique et télévisuelle tout en donnant la priorité à la sécurité des acteurs, des équipes et de tous les travailleurs sur le plateau».

Cette modification de l’accord prend place dans un contexte de reprise épidémique aux États-Unis, et plus particulièrement à Los Angeles. Le port du masque en intérieur est d’ailleurs de nouveau obligatoire depuis le 18 juillet dans la ville, même pour les personnes vaccinées. Durant sept jours d’affilée, plus de 1000 cas y ont été recensés quotidiennement, alors que la vaccination stagne.

Source