En Sierra Leone, l’explosion d’un dépôt de carburant fait au moins 80 morts

Publié le : Modifié le :

L’explosion d’un dépôt de carburant a provoqué la mort d’au moins 80 personnes à Freetown, la capitale de la Sierra Leone. Un accident de la route serait à l’origine du drame.

Publicité

La Sierra Leone pleure ses morts après l’explosion d’un dépôt de carburant, vendredi 5 novembre, dans la zone industrielle de Freetown. Une explosion dans laquelle au moins 80 personnes ont perdu la vie.

« Nous avons récupéré 80 corps du site de l’accident la nuit dernière avec nos ambulances », a déclaré à l’AFP un membre de la Croix-Rouge, précisant que les opérations de secours se poursuivaient samedi matin.

De nombreux blessés graves

Un infirmier de l’hôpital où les victimes ont été acheminées a confirmé à l’AFP le nombre de morts, précisant également avoir reçu beaucoup de femmes, hommes et enfants avec « de graves blessures ».

Selon des témoins oculaires, l’explosion a été provoquée par un véhicule qui a pris feu dans une station-service après un accident de la route. Le feu s’est ensuite propagé dans le quartier.

Plusieurs corps calcinés ont été découverts dans des voitures et dans les rues adjacentes.

Le vice-président sierra-léonais, Mohamed Juledh Jalloh, s’est rendu samedi matin sur place, accompagné d’une délégation.

Avec AFP

Source