JO de Tokyo : les tenues des Américains jugées «trop bon chic bon genre» sur les réseaux sociaux

La polémique reprend de plus belle. Déjà critiquées aux JO de Londres en 2012 parce que fabriquées en Chine, les tenues des athlètes américains ont à nouveau été dénigrées cette année.

Les moqueries ne se sont pas faites attendre, quelques heures après la cérémonie d’ouverture des JO de Tokyo, sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Twitter, où beaucoup ont jugé ces tenues signées Ralph Lauren «trop prétentieuses», «trop bon chic bon genre» ou encore «trop classiques».

«Pourquoi les tenues de la délégation américaine ont-elles l’air de vous dénoncer aux RH pour avoir dit un gros mot», a par exemple écrit la comédienne Molly Mulshine, à propos de ce que Ralph Lauren a appelé un «look 100 % américain» comprenant  un jean, un blazer bleu marine, des baskets blanches et un foulard étoilé.

De fait, la célèbre marque américaine habille les athlètes américains depuis 13 ans. Lors des JO de Londres de 2012, Ralph Lauren avait d’ailleurs été raillé pour avoir fourni du «made in China». Cette année, le groupe avait donc décidé de se rattraper, en proposant des vêtements dénués de plastique et en remplaçant le cuir par des matières végétales.

Toyota a fourni 3.340 voitures électriques et à hydrogène pour le transport du staff des délégations lors des JO de Tokyo.

Mais que les critiques se rassurent, le travail de Ralph Lauren s’arrête là, puisque les athlètes américains seront désormais habillés par Nike, Speedo et The North Face en ce qui concerne les vêtements portés lors des compétitions.


Source