Tunisie : « C’est devenu une dictature entre les mains d’un seul homme » dénonce Yadh Ben Achour


Après une journée de manifestations dimanche contre la gestion de l’épidémie de Covid-19 par le gouvernement de Hichem Mechichi, le président Saied a limogé le Premier ministre et annoncé « le gel » des activités du Parlement pour 30 jours en vertu de l’article 80 de la Constitution, qui envisage des mesures exceptionnelles en cas de « péril imminent ». « Le recours à l’article 80 est totalement anti-constitutionnel, dénonce sur France 24 Yadh Ben Achour, éminent juriste et artisan de la révolution de 2011.

Source