Un incendie tue 11 malades du Covid-19 dans un hôpital en Inde

Au moins 11 patients hospitalisés pour un traitement contre le coronavirus ont été tués dans l’incendie d’un établissement hospitalier de l’ouest de l’Inde.

Un incendie a tué samedi au moins onze patients malades du coronavirus dans un hôpital de l’ouest de l’Inde, a-t-on appris de source officielle.

Il y avait environ une vingtaine de patients dans l’unité de soins intensifs de cet hôpital du district de Ahmadnagar, dans l’Etat de Maharashtra quand le feu s’est déclenché. La plupart des victimes étaient âgées de plus de 60 ans.

La salle, qui a été entièrement brûlée, avait été construite récemment pour les malades du Covid.

Le chef du gouvernement de l’Etat, Udhav Thackeray, a ordonné une enquête sur cet incendie et les conditions de sécurité dans cet hôpital situé à 250 kilomètres de la capitale régionale, Bombay.

Un point critique atteint au printemps

La situation du système de santé public indien, sous-financé, a atteint un point critique avec la forte vague de Covid-19 d’avril-mai, et plusieurs hôpitaux ont dû faire face à des incendies.

Au moins 16 patients atteints du Covid-19 et deux infirmières ont ainsi été tués en mai dans un hôpital de l’Etat du Gujarat. Une enquête de la police a révélé la présence d’un court-circuit dans l’unité de soins intensifs.

En avril, 13 malades du Covid-19 sont morts dans l’incendie d’un hôpital de la banlieue de Bombay.

Toute reproduction interdite

Source